Église paroissiale Sainte-Marie de l'Assomption

Étroubles

Située dans le centre historique du chef-lieu, elle se trouve au bout de la rue principale.
L’église est déjà citée dans la bulle de 1177 du pape Alexandre III comme dépendant de l’évêché du Grand Saint-Bernard, même si l’évêque n’avait aucun pouvoir. Presque tous les curés furent des moines du Grand Saint-Bernard jusqu’en 1752 lorsqu’une bulle du pape Benoît XIV affecta tous les biens de cet évêché à l’Ordre Mauritien. Dès lors, le Roi, en sa qualité de Grand Maître de l’Ordre de Saint-Maurice, nomma tous les curés du village. En 1929, avec le concordat entre l’Église et l’État, la paroisse d’Étroubles passa enfin sous le commandement de l’évêque. L’église paroissiale primitive se trouvait à l’emplacement de l’église actuelle, mais elle était orientée est-ouest et l’autel était situé à l’est. On y accédait par une porte du clocher qui est aujourd’hui séparé de l’église. Du fait de sa taille modeste et de son état de dégradation, elle fut démolie et remplacée par l’église actuelle, construite en 1814, et l’autel fut placé au nord. Le clocher a été construit en 1480 par Yolli de Vuetto, un maître-maçon de Gressoney qui réalisa également, entre 1481 et 1485, celui de Gignod.

 
Meteo
Meteo

Détails
Aosta
°C
°C
Zones touristiques
Zones touristiques

Mont-Blanc

Grand Paradis

Grand-Saint-Bernard

Aoste et environs

Mont-Cervin

Mont-Rose

Vallée Centrale

Webcam
Webcam