La Haute Vallée d’Aoste et ses châteaux

Arvier, Avise, Aymavilles, Introd, La Salle, Morgex, Saint-Pierre, Sarre, Villeneuve

Règles de visite

Comment ? en voiture.
Durée conseillée : une journée.
Période conseillée : toute au long de l’année.
Longueur : 38 km environ.

Un itinéraire pour découvrir les châteaux valdôtains de la Haute Vallée.

La Vallée d’Aoste est connue pour ses nombreux châteaux, témoignages d’une histoire particulièrement riche et intense.
Cet itinéraire commence à Sarre, à environ 5 km d’Aoste, sur la route qui mène jusqu’à Courmayeur, où se dresse le château acheté par la Maison Savoie en 1869 et résidence royale lors de séjours de chasse en Vallée d’Aoste. La salle des trophées des parties de chasse est particulièrement intéressante : elle comprend des centaines de cornes de chamois et de bouquetins. Le château reste ouvert au public pendant toute l’année.
Le circuit vous fait brièvement revenir sur la route nationale pour prendre la route conduisant jusqu’à Cogne. À Aymavilles, il est possible d’admirer (uniquement de l’extérieur) l’illustre château, qui se compose d’une structure centrale à plan quadrangulaire et de quatre tours cylindriques angulaires.
À environ 3 km du centre d’Aymavilles, il vous faudra faire étape au Pont d’Aël pour visiter le pont aqueduc romain datant de l’an III avant J-C. Doté d’un unique arc robuste édifié 52 mètres au-dessus du torrent, ce pont, en raison de son isolement, constitue l’une des structures romaines les mieux conservées de la Vallée d’Aoste.

Lorsque vous arriverez à Saint-Pierre, s’érigent des deux côtés de la route expresse menant jusqu’au Mont Blanc deux châteaux : celui de Saint-Pierre et celui de Sarriod de la Tour.
Le château de Saint-Pierre, totalement différent des autres châteaux de la vallée, a été construit sur un éperon rocheux et présente un aspect féérique. L’église qu’il domine possède un magnifique clocher roman, un ensemble particulièrement suggestif. Le château original, datant de 1191, a néanmoins été complètement reconstruit au XIXème siècle et appartient désormais à la commune de Saint-Pierre. Depuis 1975, cet édifice abrite le Musée d’Histoire Naturelle de la Société de la Flore Valdôtaine, fondé en 1905 et devenu Musée régional des Sciences Naturelles (flore, faune et minéraux de la Vallée d’Aoste) en 1985. Le château est actuellement en cours de restauration.
Non loin de ce manoir, se dresse le château des nobles Sarriod de la Tour (1393), désormais utilisé comme lieu d’exposition ; ayant appartenu jusqu’au début du XXIème siècle à cette famille dont il prit le nom, le château se présente comme un ensemble de bâtiments insérés à l’intérieur d’un mur d’enceinte lui conférant une irrégularité architecturale particulière et caractéristique.

Toujours en longeant le cours de la Doire Baltée, vous arriverez au bourg de Villeneuve, blotti contre un rocher et anticipé par une scénographie d’altitude sur laquelle se dresse la tour cylindrique du château de Châtel-Argent, qui domine le mur d’enceinte et la petite chapelle champêtre. Un peu plus bas, vous trouverez la sublime église Sainte-Marie, dont la présence a été attestée sur la plan historique au début du XIIème siècle, voire bien avant en raison de la présence de structures murales qu’il est possible de dater du Vème siècle après J-C.

À environ 14 km d’Aoste, du haut de ses 880 m d’altitude et positionnée sur une terrasse dominant la vallée de la Doire Baltée, se trouve la commune d’ Introd ainsi que son magnifique château du XIIIème siècle à la forme polygonale particulière, que l’on pourrait presque qualifier d’arrondie et qui le différencie des autres manoirs valdôtains (il peut se visiter uniquement en été) ; nous vous signalons également, à proximité, la ferme l’Ola, qui constitue l’un des exemples les plus marquants de construction rurale du XVème siècle en Vallée d’Aoste.
Le lieu-dit Les Combes propose de nombreux parcours de randonnée ; cette destination fut choisie plusieurs fois par le Pape Jean-Paul II comme destination de vacances.

À Arvier, vous pourrez contempler l’extérieur du château La Mothe, dont la façade est dotée d’une série de fenêtres jumelées à quille renversée ; il vous faudra absolument visiter la Maison de Mosse, une maison-forte construite par les seigneurs d’Avise entre le XIVème et le XVème siècle le long du chemin de la route romaine et servant actuellement de lieu d’exposition.

En continuant sur la route nationale, nous vous recommandons vivement de vous arrêter à l’ancien bourg d’*Avise*, un point stratégique de la route des Gaules à l’époque romaine. Vous trouverez ici quelques-uns des plus beaux manoirs de la Haute Vallée : au chef-lieu, près de l’ église paroissiale Saint-Brice en surplomb de la rivière de la Doire, se dresse le Château de Blonay dont la tour robuste en forme carrée a été construite au XIème siècle après J-C. Toujours aux environs de l’église, se dresse le château d’Avise, édifié à la fin du XVème siècle, lequel abrite encore de nos jours de prestigieux exemples de mobiliers en bois ainsi que des éléments architecturaux en pierre. Enfin, jouissant d’une position panoramique, un peu plus en amont du village, se trouvent les ruines de l’ancienne maison-forte de Le Cré.

Toujours dans le hameau de Runaz (commune d’Avise), vous trouverez le site appelé Pierre Taillée, correspondant à une gorge rocheuse surplombant la Doire : les Romains avaient réussi à creuser un passage pour créer une route menant directement au col du Petit-Saint-Bernard : en raison du risque élevé d’éboulement, il est malheureusement impossible d’approcher ce segment de viabilité antique.

Ainsi, après avoir dépassé le pont de l’Équilivaz, vous entrerez à La Salle, une magnifique commune de la Haute Vallée, qui s’étend sur une terrasse morainique panoramique et jouit d’un ensoleillement particulier. Le hameau de Derby attirera votre attention avec ses maisons-fortes médiévales inattendues qui apparaissent le long de la rue principale du bourg. À proximité du chef-lieu, votre regard ira droit vers la tour cylindrique à la forme agile de Châtelard (château de propriété privée qui ne peut se visiter) dominant tout le fond de la vallée.

Vous devrez encore faire quelques kilomètres pour rejoindre Morgex dont le charmant centre historique est embelli par le site fortifié connu sous le nom de Tour de l’Archet (X-XIème siècle) : le château comprend un ensemble imposant de bâtiments adossés aux quatre côtés de la plus ancienne tour, une construction exceptionnelle de 9 mètres de côté avec des murs épais de plus de 2,50 m ; elle a été mentionnée pour la première fois à l’an 1000. Le site reste quoiqu’il en soit accessible aux visiteurs et le rez-de-chaussée contient plusieurs panneaux racontant son histoire et ses péripéties. La tour carrée, haute et robuste, qui a par ailleurs été récemment restaurée abrite la Fondation « Natalino Sapegno » qui se consacre à des études et à des recherches en matière de littérature européenne moderne et contemporaine.

 
Meteo
Meteo

Détails
Aosta
°C
°C
Zones touristiques
Zones touristiques

Mont-Blanc

Grand Paradis

Grand-Saint-Bernard

Aoste et environs

Mont-Cervin

Mont-Rose

Vallée Centrale