Réserve naturelle Lac de Lolair

Arvier

Le petit lac de Lolair, situé à 1 175 m d’altitude, est alimenté par trois sources et entouré d’une cannaie et de roches moutonnées typiques, de formes arrondies et lisses d’origine glaciaire. Le lac abrite une riche population planctonique, comparable, dans la région, à celle de Lozon, et une végétation d’une grande valeur.

L’étang abrite de nombreuses espèces nageantes comme le Potamot nageant (Potamogeton natans) et l’Urticulaire négligée (Utricularia australis) ; près des rives et des canaux apparaît le Trèfle d’eau (Menyanthes trifoliata) et le long des ruisseaux, de riches populations de Populage des marais (Caltha palustris) et de Benoîte des ruisseaux (Geum rivale). Le versant occidental aride est caractérisé par une végétation xérophile, avec des buissons de Genévrier sabine (Juniperus sabina), des floraisons d’Hélianthème à feuilles de nummulaire (Helianthemum nummularium), et, dans les champs de la station alpine principale déjà abondante depuis quelques temps, la rarissime Potentille pensylvanica.
Sur les arêtes rocheuses il est facile d’apercevoir l’aigle royal, l’autour des palombes ou la buse, autour du lac, on aperçoit des oiseaux typiquement aquatiques, comme le canard colvert qui, ici, fait son nid, et la poule d’eau.
Présents, dans l’étang et ses alentours, des amphibiens et des reptiles comme le crapaud commun (Bufo bufo), la couleuvre à collier (Natrix natrix) tandis que les eaux du lac sont peuplées de tanches, d’invertébrés et de nombreuses familles d’insectes.

Accès : route régionale pour Valgrisenche. Hameau de Baise Pierre. Hameau La Ravoire.

 
Meteo
Meteo

Détails
Aosta
°C
°C
Zones touristiques
Zones touristiques

Mont-Blanc

Grand Paradis

Grand-Saint-Bernard

Aoste et environs

Mont-Cervin

Mont-Rose

Vallée Centrale

Webcam
Webcam