Mont-Rose

Mont-Rose, le mont des records

Certains attribuent le nom de ce sommet aux phénomènes atmosphériques plus ou moins anormaux. Il existe de nombreuses versions, qui vont du reflet rose qu'a la neige à l'aube et au coucher du soleil, au vent fort qui soufflait du désert et qui salit la neige de grains de sable en donnant cette couleur au massif. Beaucoup plus simplement une explication plus sûre existe, il s'agit de l'évolution de la langue. "Rouese" est la véritable origine du nom Mont-Rose. Ce terme signifie, glacier, en patois, langue ancienne parlée par les populations des régions environnantes.

Le Mont-Rose appartient à la chaîne des Alpes Pennines dont il est le maître incontesté du haut des ses 4 634 mètres atteints par la Pointe Dufour. Dans l'espace alpin le Mont-Rose est dominé uniquement par le Mont-Blanc, qui fait 4 808 mètres. De plus, ce massif, le plus haut des Alpes Pennines, détient d'autres records au Guiness. Records qui, en toute sincérité, ne pourront pas être battus facilement. En effet, la paroi Est du Mont-Rose est la plus haute des Alpes. Ceci est dû à sa verticalité et à sa hauteur. La Silbersattel (Selle d'Argent) est un col qui, avec ses 4 517 mètres d'altitude, sépare la Pointe Dufour de la Pointe Nordend : celui-ci est le plus haut des Alpes. Même pour sa "Dent" elle n'a pas de rivaux. En effet le Mont-Rose est considéré (outre ses 4 000 mètres) comme le mont le plus massif, en raison de sa masse énorme.

Aujourd'hui le Mont-Rose abrite un important domaine de ski au cœur de plusieurs vallées, qui regroupe la vallée de Gressoney, de Champoluc et, d'Alagna Valsesia au Piémont.

 
Meteo
Meteo

Détails
Aosta
°C
°C