Patrimoine: Champoluc/Ayas/Antagnod

17 Résultats
Page 1 de 2

Les rascards

Architecture  -  Champoluc/Ayas/Antagnod

Les « rascards » sont des constructions typiques du Val d’Ayas. Ils sont construits avec des troncs de pins, de sapins et de mélèzes, équarris ou seulement écorcés puis encastrés à l’aide d’entaille aux extrémités. Ces constructions servaient autrefois exclusivement pour la conservation des céréales et furent conçues afin d’éviter la formation d’humidité et l’attaque des rongeurs. Les stratégies adoptées pour résoudre ces problèmes variaient selon les types. Dans le modèle le plus connu et répandu, le rascard est soutenu par une série d’éléments appelés « funghi » (champignons), de petits pilastres en bois de 70 cm de hauteur environ, souvent surmontés d’un disque en lauze (pierre plate utilisée en général pour les toits). Dans d’autres cas, comme dans les villages d’Extrepiéraz ou à Mascognaz, la défense de la récolte se réalisait en interposant, le long du périmètre du rascard, une série de lauzes en saillie par rapport aux murs de la base, en-dessous desquelles était appliquée une bande d’enduit fine, d’une hauteur de 40 centimètres environ.
Les rascards aux fonctions concentrées sont, en revanche, des constructions d’au moins trois étages, deux desquels constituent la base en maçonnerie. L’étable et la cave se situent à l’étage inférieur, l’habitation, dans l’étage intermédiaire, est composée de deux pièces bien distinctes, la « majòn » et le « péillo », occupées surtout en été. En effet, pendant la mauvaise saison, la perte de chaleur vers le haut était trop élevée à cause du troisième étage du rascard, suspendu sur les « funghi ». Pour se protéger du froid, la famille se transférait dans le « gabenet », un espace à l’intérieur de l’étable où, dans quelques mètres carrés, se trouvait tout le nécessaire pour vivre. La zone réservée aux personnes était située dans la partie la plus claire, à côté de la porte et près des fenêtres. Elle était séparée de la zone destinée aux animaux par un mur bas en planches en bois, utilisées également pour revêtir les murs et le sol. Un poêle en fonte pour cuire les aliments, les seaux d’eau dans un coin, une table escamotable pour économiser de la place, un banc et un coffre appuyés aux lits contre le mur, les lampes à pétrole et quelques étagères constituaient les meubles du « gabenet », où les gens vivaient pendant quelques mois par an, préférant la cohabitation avec les animaux plutôt que les basses températures.
Il existe de très beaux exemples de rascards dans les villages suivants : Frantse, Cunéaz, St. Jacques, Blanchard, Pilaz, Antagnod , Lignod, Mascognaz, Péio, Pra-Sec, Magnechoulaz, Mandrou dans la commune d’Ayas ; Extrepiéraz, Pasquier et Graines dans la commune de Brusson ; Isollaz dans la commune de Challand St. Victor.

L'Artisanà - boutique d'artisanat - Ayas

Artisanat  -  Champoluc/Ayas/Antagnod

Autrefois les artisans valdôtains utilisaient le terme “l’Artisanà” pour désigner la boutique située dans le centre d’Aoste, où leurs produits étaient vendus, une fois la Foire de Saint-Ours terminée et pendant le reste de l’année. Ainsi, l’Institut Valdôtain de l’Artisanat de Tradition a décidé d’en faire sa marque de communication, associant le secteur culturel à celui commercial de son activité.
L’Artisanà compte actuellement 4 boutiques d’artisanat valdôtain situées sur le territoire de la région, des vitrines originales d’une production vivante et en perpétuelle évolution, qui plonge ses racines dans la tradition.
Les boutiques de L’Artisanà offrent à touristes et passionnés la possibilité de ramener chez eux une pièce authentique de Vallée d’Aoste : objets en bois, pierre ollaire, fer forgé, produits textiles et en céramique sont le fruit de la tradition millénaire de notre région.

La boutique d’Ayas
Cette boutique se dresse dans le lieu-dit Antagnod, à 1 699 mètres d’altitude, un agréable hameau qui offre une vue imprenable sur le massif du Mont-Rose. La boutique se situe dans « La Maison de l’Ours », demeure du montagnard qui tua le dernier ours de la Vallée d’Aoste et elle présente le style et les dimensions typiques des constructions traditionnelles de la région. De plus, elle accueille à l’intérieur un ancien four restauré, qui était utilisé autrefois pour la cuisson du pain.
Un lieu évocateur, au niveau historique, où l’on pourra choisir un objet de qualité et fruit d’un savoir-faire technique exceptionnel.

Horaires :

Juillet et Août
du lundi au dimanche 10-13 / 14h30-19h30
Fermé le lundi 5 juillet.

Septembre
du mercredi au dimanche 10-12h30 / 15h30-19h30
fermé du 27 au 30 septembre.

Octobre
Samedi et dimanche 10-12h30 / 15h30-19h30

Novembre
Lundi 1er et 2 novembre 10-12h30 / 15h30-19h30
Les horaires peuvent être modifiés: on conseille de les vérifier avant la visite (cf. section “Contacts”).

Maison Challant - Maison Fournier

Châteaux et tours  -  Champoluc/Ayas/Antagnod

Dans le centre historique de Antagnod, on peut voir l’une des plus belles maisons rustiques du Val d’Aoste : la célèbre “Maison Fournier” incroyablement bien conservée. Il s’agit d’une petite maison forte qui appartenait aux Comtes de Challant.
Le bâtiment qui conserve encore, du côté de la rue, un joli balcon en bois reposant sur des contre-fiches jouxte une tour scalaire cylindrique, avec trois fenêtres superposées et décorées de motif en quille renversée. Vers le milieu du XVème siècle, le châtelain des Challant y habitait. À voir : la patte fixée au balcon serait celle du dernier ours abattu dans la vallée au siècle dernier.
La maison abrite aujourd’hui l’institut valdôtain de l’artisanat traditionnel.

Chapelle de Bisous

Églises et sanctuaires  -  Champoluc/Ayas/Antagnod

Elle se trouve dans le petit hameau de Bisous, à 1 kilomètre d’Antagnod ; elle est dédiée à la Madone des Neiges que l’on fête le 5 août.

Chapelle de l'Oliva

Églises et sanctuaires  -  Champoluc/Ayas/Antagnod

Dédiée à Maria Auxilium Christianorum. La chapelle a été bâtie à la demande du curé Dandrès en 1840. Il semble que le dimanche des Rameaux, la chapelle était fréquentée pour la bénédiction des oliviers, une tradition qui se perpétue encore de nos jours.

Chapelle de Magneaz

Églises et sanctuaires  -  Champoluc/Ayas/Antagnod

La chapelle a été construite a deux époques bien distinctes : le presbytère avec sa voûte et ses branches daterait de la fin du XVème siècle, à l’époque du grand mécénat de Giorgio de Challant (les armoiries des Challant sont par ailleurs présentes sur la clé de voûte ce qui laisse penser que la famille a contribué à la construction de la chapelle) tandis que la nef serait du XVIIIème siècle. La chapelle est dédiée à la visitation de la Madone. L’autel majeur est en bois sculpté, peint et en partie doré. Entre les quatre colonnes torsadées, on peut voir au centre la statue de la Vierge à l’Enfant, sur la gauche, Saint-Paul et, à droite, Sainte-Barbara. En haut, dans la niche centre, Saint-Pierre est assis dans la chaire.

Chapelle de Pracharbon

Églises et sanctuaires  -  Champoluc/Ayas/Antagnod

Dédiée à Saint-Martin, elle date de 1736. Elle se situe au milieu des bois sur l’ancien sentier muletier qui relie Ayas et Brusson. L’intérieur ne se visite pas.

Chapelle San Pietro et San Defendente - Hameau de Periasc

Églises et sanctuaires  -  Champoluc/Ayas/Antagnod

Située dans la localité de Periasc di Ayas, la chapelle fut restaurée par le prêtre Dandrès en 1861 comme on peut le lire sur la façade : “Commencée et mise à couvert en 1861 finie en 1863 et bénie le 11 octobre même année”; sous le portail, on peut lire l’inscription “À la plus grande gloire de Dieu à l’honneur de l’immaculée et des glorieux S. Pierre et S. Défendant”.

Chapelles et sanctuaires

Églises et sanctuaires  -  Champoluc/Ayas/Antagnod

CHAPELLE DE SAINT JEAN-BAPTISTE : Cette très belle chapelle se situe dans le hameau Lignod d’Ayas. Une peinture du peintre de Gressoney Franz Curta, de 1875, orne la façade. Le thème représenté est le Jugement Universel.

CHAPELLE DE PILAZ : le hameau de Pilaz se situe à 3 Km environ avant Champoluc. La chapelle qui date de 1746, est consacrée à l’Archange Michel.

CHAPELLE DE BISOUS : elle se situe dans le petit hameau de Bisous, à 1 Km d’Antagnod. Elle est consacrée à Notre-Dame des Neiges, fêtée le 5 août.

CHAPELLE DE PRACHARBON : Consacrée à Saint Martin, elle date de 1736 et se dresse au milieu du bois, le long de l’ancien sentier muletier qui rejoint Ayas et Brusson. Elle ne peut se voir que de l’extérieur.

Église de Saint Anne - Champoluc

Églises et sanctuaires  -  Champoluc/Ayas/Antagnod

Deux églises, toutes deux consacrées à Sainte Anne, se dressent côte à côte sur la place, juste après le pont. La plus ancienne existait déjà en 1659 mais fut reconstruite et enrichie d’un campanile en 1715. C’est ici qu’en 1770 fut fondée une école, avec l’obligation d’enseigner le latin jusqu’à la fin de l’école primaire. Elle fut interdite en 1821 à cause de ses conditions misérables mais elle renaquit en 1840 grâce au travail du prêtre d’Ayas, D’Andrès. Elle devint en 1946 une paroisse indépendante d’Antagnod. La nouvelle église a été consacrée par l’évêque d’Aoste, Monseigneur Lari, le 30 août 1970.

ÉLÉMENTS INTÉRESSANTS
Le maître-autel et les deux autels latéraux datent du dix-huitième siècle : ils sont en bois et leurs sculptures sont de bonne qualité.
Cet autel a été transporté dans la nouvelle église.
- Quelques objets précieux provenant de l’église mère d’Antagnod