Le vallon de Saint-Grat

Issime, tout comme Gressoney, a été habité, au Bas Moyen Âge, par des peuples alémaniques, nommées Walser pour rappeler leur origine valaisanne. Au XIVème siècle, le territoire était partagé en deux zones : Yssima Plana et Yssima Soveror, la plaine et la montagne. Yssima Soveror correspond au Vallon de Saint-Grat, encadré de sommets qui flirtent avec les 3000 mètres. L’habitat se caractérise par une grande dispersion et les maisons d’autrefois présentent une diversité étonnante. Les plus anciennes, du XVème siècle, sont en bois et rappellent certaines maisons
des Grisons ; les stoadla en bois du XVIème et XVIIème siècles sont comparables à ceux d’Alagna Valsesia et de Gressoney ; ensuite, une autre forme architecturale s’impose : la maison est entièrement bâtie en pierre. En effet, les Issimiens sont traditionnellement des maîtres-maçons renommés et leurs migrations saisonnières les ont conduits dans l’ensemble de la Savoie, du Dauphiné et dans les grandes villes au pied des Alpes. Cette activité a marqué l’évolution de l’architecture locale. L’absence progressive de bois de construction et leur spécialisation les ont amenés à édifier de grandes bâtisses maçonnées polyvalentes, même à des altitudes élevées. Depuis plusieurs siècles cependant, la partie supérieure du vallon de Saint-Grat est exploitée pour l’estive.
Un sentier en boucle traverse le vallon et permet d’observer le patrimoine en partant de la chapelle de Saint-Grat pour atteindre celle de Mühni dédiée à Notre-Dame-des-Neiges à 2000 m d’altitude. Sur ce plateau élevé, se trouve en outre un alpage exceptionnel, Stein. Au pied d’un éboulement, il est bâti entre deux énormes rochers qui le protègent des avalanches et qui en forment la structure. La descente, en pente douce, passe par Vlüeckji et par une série d’alpages intéressants.

 
Meteo
Meteo

Détails
Aosta
°C
°C
Zones touristiques
Zones touristiques

Mont-Blanc

Grand Paradis

Grand-Saint-Bernard

Aoste et environs

Mont-Cervin

Mont-Rose

Vallée Centrale

Webcam
Webcam