Valpelline

Situé dans une combe au confluent de la vallée d’Ollomont dans la Valpelline, protégé des vents par une imposante couronne de montagnes élevées et où les températures estivales sont tempérées par une brise agréable tandis qu’en hiver le thermomètre descend assez bas du fait de son ensoleillement réduit.
Situé à 960 mètres d’altitude, ce village qui compte 554 habitants se trouve sur une combe verdoyante au milieu des vastes prairies et des vergers. Il s’étend sur une superficie de 31,42 kilomètres carrés et se subdivise en 23 hameaux.
On rejoint Valpelline en quittant la nationale 27 du Grand Saint Bernard au carrefour de Variney. Construite en 1865, la route carrossable longe le torrent Buthier ; jusqu’alors, le village n’était accessible qu’à dos de mulet.
À l’époque médiévale, Valpelline appartenait aux Seigneurs de Oyace. Elle est ensuite passée entre les mains successives des Quart, des De La Tour, avant de devenir le domaine de la Maison de Savoie.
L’église paroissiale dédiée à San Pantaleone a été construite au début du dix-huitième siècle. Sur une base rectangulaire, elle possède trois nefs divisées par des colonnes monolithiques en pierre. Elle est reconnaissable grâce à son toit à deux pentes assez imposant. Le clocher adjacent dont les murs ont une épaisseur exceptionnelle et qui possède des fenêtres jumelées est coiffé d’une flèche pyramidale ; sa cloche dont le son est particulièrement harmonieux date de 1736.
Ce village possède quelques maisons typiques ornées d’un long balcon en bois. Accolée à la paroisse, une maison fortifiée appelée “La Tour” datant de l’époque médiévale laisse apprécier encore aujourd’hui sa structure imposante provenant du plan quadrangulaire de la tour d’origine.
Le dernier dimanche de juillet s’y déroule la traditionnelle fête de la “Soupe à la Valpelenentse” : il s’agit d’une délicieuse préparation d’origine paysanne, typique de la cuisine locale et régionale, à base de pain blanc durci, de chou de Milan et de Fontina. Elle se prépare en alternant les couches d’ingrédients dans une tourtière, en mouillant le tout avec un bouillon de viande, puis en couvrant la dernière couche de beurre fondu et d’une pointe de cannelle ; la tourtière est ensuite cuite au four et la crème se déguste chaude et filante.

 
Meteo
Meteo

Détails
Aosta
°C
°C
Zones touristiques
Zones touristiques

Mont-Blanc

Grand Paradis

Grand-Saint-Bernard

Aoste et environs

Mont-Cervin

Mont-Rose

Vallée Centrale

Webcam
Webcam