Il Ferdinando. Musée des Fortifications et des Frontières

Bard

Jours et horaires d'ouverture Prix Règles de visite

Situé dans l’Opera Ferdinando au premier étage de la forteresse, le musée propose un passionnant voyage dans l’évolution des techniques de défense, les techniques de siège et la notion de frontière.
Partant de la nécessité d’améliorer la compréhension historique du site et du Fort, il a fallu élargir – dans le temps et dans l’espace – ce parcours de connaissance. Pour cela, la configuration de la forteresse du dix-neuvième siècle a été resituée dans la longue histoire des systèmes de fortification, dans le cadre d’une lecture des Alpes en tant que limite, obstacle, barrière naturelle, frontière mobile, territoire et ligne de frontière politique habitée et vécue, traversée et parcourue, défendue et fortifiée.

Le musée s’étend sur trois parties :

  • “Musée du Fort et des fortifications”
  • “Les Alpes Fortifiées (1871-1946)”
  • “Les Alpes, une frontière ?”

Le Musée du Fort et des Fortifications
La visite de cette première partie, installée dans l’Opera Ferdinando Superiore, permet au spectateur de se plonger dans une série de reconstitutions historiques sous forme de maquettes, de vidéos et d’armes authentiques, en suivant un parcours narratif mettant en évidence l’évolution des forteresses des Alpes Occidentales à travers le développement des armes et des stratégies militaires, des matériaux et des techniques de construction, depuis l’époque romaine jusqu’aux nouvelles solutions architecturales et balistiques du vingtième siècle.
Grâce à la projection cinématographique de célèbres extraits de films contenant des scènes de guerre (Les Croisades – Le Royaume des cieux de Ridley Scott, 2005 ; Masada de Boris Sagal, 1981 ; Le métier des armes d’Ermanno Olmi, 2001 ; Capitaine Alatriste d’Augustin Diaz Yanks, 2006 ; La vallée perdue de James Clavell, 1971 ; Révolution de Hugh Hudson, 1985 ; Le dernier des Mohicans de Michael Mann, 1992 ; Glory. d’Edward Zwick, 1989, Retour à Cold Mountain d’Anthony Minghella, 2003) et aux explications enrichies par la cartographie d’époque, le visiteur est projeté dans l’époque évoquée dans chaque salle.

Les Alpes fortifiées (1871-1946)
La deuxième partie du musée s’étend dans les salles de l’Opera Ferdinando Inferiore et est dédiée aux transformations intervenues entre la fin du XIX et le XX siècle ; elle comprend le Fort de Bard, élément du système de fortification du dix-neuvième siècle, et propose des reconstructions scénographiques et des modèles à l’échelle, dont le rôle est de mettre en évidence non seulement les caractères les plus représentatifs des fortifications alpines mais aussi de faire des Alpes les protagonistes, théâtre d’une évolution technologique qui en a fait « la frontière d’Italie ». Un récit dans l’évolution des forteresses à travers le développement des armes et vice-versa.
Le changement des matériaux et des techniques de construction, l’élargissement progressif des murs, la position des forts dans des lieux de plus en plus dominants, l’évolution des méthodes stratégiques et des solutions architecturales, tout ceci est constamment rapporté aux capacités offensives de l’ennemi, et par conséquent aux possibilités de percées des armées assiégeantes.
Le thème de la montagne militarisée est abordé dans les sections dédiées à la Première et à la Deuxième guerre Mondiale et à la Résistance, tout en mettant l’accent sur l’impact évocateur d’une approche multimédia.

Les Alpes, une frontière ?
La troisième et dernière partie interroge le visiteur avec comme objectif de le faire réfléchir sur le parcours effectué et sur le sens à donner au terme « frontière » : limite ou barrière ? Obstacle ou trait d’union ?
Ce parcours descriptif transmet une vision complexe et structurée non seulement du Fort de Bard, mais aussi du contexte historique, social, culturel et géopolitique dans lequel il est intégré : un voyage dans le passé qui se conclut par une réflexion très actuelle sur le présent.
Ainsi, le visiteur devient le protagoniste d’un dialogue avec le lieu où il se trouve, à la recherche d’une identité, celle des Alpes, en évolution continuelle, qui devient le carrefour des grands faits historiques du passé et de l’histoire des hommes faite de simples mémoires et d’actions.

Exposition photographique “Storia di un’avventura. Forte di Bard 1999-2019”

Ouverte à l’intérieur du Musée avec ses mêmes horaires du 19 mars au 17 novembre 2019.

Contacts

Associazione Forte di Bard
11020 BARD (AO)
Voir aussi
 
Meteo
Meteo

Détails
Aosta
°C
°C
Zones touristiques
Zones touristiques

Mont-Blanc

Grand Paradis

Grand-Saint-Bernard

Aoste et environs

Mont-Cervin

Mont-Rose

Vallée Centrale

Webcam
Webcam