Église de Saint Martin - Antagnod

Champoluc/Ayas/Antagnod

Il ne reste que la partie inférieure des murs et du chœur de la première église, qui avait trois nefs avec d’énormes pilastres et des arcs en plein cintre. Le presbytère fut surélevé une première fois vers le dix-septième siècle, quand le premier autel baroque fut construit puis encore au dix-huitième quand cet autel fut refait et terminé aux dimensions actuelles. Les voûtes, les pilastres et la partie supérieure des murs des trois nefs furent démolis en 1851 par le prêtre Dandrès, qui remplaça les pilastres par de magnifiques colonnes monolithiques en pierre locale, et qui suréleva tout l’édifice. Les voûtes, grâce à leur structure harmonieuse, servent à élancer toute l’église. La nouvelle église fut consacrée le 24 octobre 1852 à Saint Martin de Tours.

Éléments intéressants

- Maître-autel : fruit de plusieurs siècles de travail (1500-1800), il est divisé à l’horizontale en trois bandes. La zone centrale date du début du XVIIIème siècle (mais les cinq statues dans les niches sont certainement plus anciennes, et peuvent être attribuées au XVIème siècle). La zone inférieure et la supérieure furent réalisées en 1713 par les graveurs Gilardi et Minaldi du Val Sesia. Le prêtre Dandrès fit refaire le tabernacle vers la moitié du XIXème siècle. L’autel fut consacré le 29 mai 1716.

- Baptistère : sculpté en 1838, au temps du prêtre Dandrès, il présente la scène de Saint Jean-Baptiste qui baptise Jésus alors que le Saint Esprit, sous forme de colombe, se pose sur Jésus et le Père entouré d’anges dit : « Voilà mon Fils bien-aimé, écoutez-le ».

- Chaire : en bois de noyer, elle contient des scènes de l’Évangile. Une sorte de baldaquin se trouve au dessus de la chaire et servait à propager la voix du prêtre.

- Tribune des chantres : elle est aussi en bois de noyer, et présente douze têtes sculptées, qui sont caractéristiques et très expressives dans leur genre.

- Clocher : il fut probablement construit en même temps que l’église au XVème siècle. En 1856-57, l’archiprêtre Dandrès en fit démolir la flèche, le rehaussa de 10 mètres et ajouta une coupole au style byzantin, sous laquelle il installa une statue en marbre de l’Immaculée Conception. Il enrichit le clocher d’un magnifique concert de dix cloches, accordées entre elles, qui forment un carillon magnifique les jours de fête. Le clocher est haut de 49 mètres.

- Autels latéraux  : à droite, à partir de l’entrée, l’autel de Saint Anselme et celui de Saint Joseph, du XIXème siècle. L’autel de la Vierge du XVIIème siècle, modifié au dix-neuvième siècle, avec la statue de la Vierge d’Oropa. À gauche, toujours depuis l’entrée, l’autel de Saint Antoine Abbé et l’autel du Rosaire du XIXème siècle. L’autel de la Sainte Trinité, du XVIIème siècle, modifié au dix-neuvième siècle. Le tableau du peintre Curtaz de Gressoney, qui représente la Trinité et la Sainte famille, est de la même époque.

- Portail : il date de 1839 et est en bois de noyer. Les événements de la vie de Saint Martin de Tours y sont représentés. La célèbre scène du partage du manteau avec le pauvre, représentée sur la lunette au-dessus de la porte, est plus ancienne (1779).

- Vitraux : ils datent des premières années du XXème siècle.

Un musée d’art sacré a été aménagé près de l’église, dans la chapelle du cimetière d’Antagnod, remontant à la fin du XVème siècle.

Contacts

Parrocchia
11020 AYAS (AO)
  • Téléphone:
    0125/306629
 
Meteo
Meteo

Détails
Aosta
°C
°C
Zones touristiques
Zones touristiques

Mont-Blanc

Grand Paradis

Grand-Saint-Bernard

Aoste et environs

Mont-Cervin

Mont-Rose

Vallée Centrale

Webcam
Webcam