Architecture rurale et ethnographie dans la basse Vallée du Cervin

Antey-Saint-André, Chamois, La Magdeleine, Torgnon

Règles de visite

Comment : en voiture, à pied ou avec le téléphérique.
Durée conseillée : deux journées.
Période conseillée : tout au long de l’année.
Longueur : 20 km environ.

Un « voyage » à la découverte d’anciens bourgs conservant l’architecture alpine, des moulins de la Madeleine, du musée ethnographique de Torgnon et du hameau de Chamois, accessible uniquement en prenant le téléphérique ou en s’offrant une charmante promenade depuis La Magdeleine.

L’itinéraire part d’ Antey-Saint-André, le premier centre habité de la vallée offrant une vue imprenable sur le mont Cervin.
Pendant la période allant du printemps à l’automne, il est possible d’observer, depuis le hameau de Grand Moulin les ruines de l’ aqueduc médiéval (XIVème siècle) et de ses majestueuses arcades adossées à la montagne. Ces structures imposantes sont aujourd’hui connues sous le nom de « rus morts » ou « rus du pan perdu » du fait de leur vétusté. Le point de départ est la place A. Rolando, adjacente à l’office de tourisme. L’itinéraire, qui dure environ trente minutes, suit le sentier de randonnée no. 105 et présente un dénivelé de 175 mètres.
Antey vous offre la possibilité de visiter un petit musée ethnographique aménagé au rez-de-chaussée de la Maison « Engaz », qui était jadis le siège de la Magistrature de la Valtournenche et accueille aujourd’hui la bibliothèque municipale.
À Antey-Saint-André, il existe deux routes permettant de rejoindre respectivement à droite Torgnon et La Magdeleine à gauche du torrent.
La commune de Torgnon comprend vingt-deux petits hameaux répartis sur une immense terrasse morainique bénéficiant d’une bonne exposition au soleil depuis laquelle vous pourrez profiter d’un panorama à couper le souffle sur la vallée et sur les monts environnants. Ici, il vous faudra visiter le Musée ethnographique Petit-Monde, situé dans le hameau de Triatel. Le site, l’architecture et l’histoire font du Musée Petit-Monde un bien culturel particulièrement intéressant pour toute la communauté valdôtaine : il abrite un rascard en bande, le seul dans la Vallée, une grandze (grange) et un grenier, construits entre 1462 et 1700, restaurés et mis en valeur par un aménagement très original ; ces constructions témoignent aujourd’hui d’un passé qui risque de tomber dans l’oubli. La visite des collections des nombreux tsé et tzambron (pièces internes) vous plongera dans le quotidien des habitants locaux, un quotidien difficile marqué par le rythme lent du travail dans les champs. Vient s’ajouter à l’itinéraire la visite du moulin qui se trouve proche du torrent Petit Monde.
Pour apprécier au mieux le lieu, le musée et la nature dans lequel il est immergé, nous vous conseillons de vous rendre au musée à pied et d’admirer la magnifique vue qui donne sur Torgnon, la Valtournenche et le mont Cervin : une belle promenade à la portée de tout le monde. Le musée est également accessible en voiture, en empruntant la route étroite et goudronnée, également utilisée par de nombreux piétons (1,8 km environ).
N’oubliez pas de visiter l’ église paroissiale mentionnée pour la première fois en 1413, mais l’actuelle construction de style gothique international remonte à 1868. Sur le côté droit, s’élève le clocher de style roman, mais édifié en 1773, doté d’une porte à arc abaissé, d’un beffroi à deux étages et de fenêtres jumelées.
La nef centrale de l’église présente un grand Crucifix triomphal datant du XVIème siècle, constituant très certainement l’un des chefs-d’œuvre les plus impressionnants de la région : fort d’un caractère dramatique, il semble appartenir au style allemand en ce qu’il transpose dans sa sculpture l’aboutissement des recherches expressives des plus grands peintres allemands du XVIème siècle.
La Magdeleine est un lieu-dit de villégiature tranquille comprenant cinq petits villages situés à proximité les uns des autres. Son sentier des moulins est un parcours particulièrement intéressant reliant huit moulins récemment restructurés et tous placés le long du même cours d’eau. Ces anciens moulins (dont certains fonctionnent encore aujourd’hui et sont agrémentés d’objets et de photographies d’époque) étaient jadis utilisés pour moudre les céréales (orge, avoine, froment, seigle) qui poussaient vigoureusement sur les versants ensoleillés de ce village. Un peu plus loin, vous trouverez le hameau de Buisson, point de départ du téléphérique reliant le fond de la vallée à Chamois (1815 mètres d’altitude), village traditionnel avec des maisons en bois et unique commune italienne inaccessible en voiture : pour s’y rendre, il faut prendre le téléphérique moderne ou emprunter à pied le sentier qui permet de rejoindre La Magdeleine, un itinéraire d’une longueur de 11 km (aller et retour) conçu pour tous.

 
Meteo
Meteo

Détails
Aosta
°C
°C
Zones touristiques
Zones touristiques

Mont-Blanc

Grand Paradis

Grand-Saint-Bernard

Aoste et environs

Mont-Cervin

Mont-Rose

Vallée Centrale