Conseils au randonneur

Voici quelques règles à suivre pour profiter pleinement d'une excursion en montagne

Par sa nature, la montagne présente des dangers (chutes de pierres, conditions météo défavorables, zones exposées au vide...), par conséquent il faut considérer que si vous vous aventurez en montagne cela se fait à vos risques et périls et les règles de prudence et bon sens doivent toujours être appliquées, ainsi que toutes les précautions nécessaires (équipement et choix de l’itinéraire appropriés, informations météo ...).
Il est normalement possible de parcourir les itinéraires de randonnée en altitude de juillet à septembre.

Juillet 2019: dans les zones d'ombre, à proximité des cols et des canyons au-dessus des 2.000 mètres il y a encore de la neige qui, dans la matinée ou par temps froid, peut créer des difficultés (neige dure) dans la traversée. Il est donc recommandé d'adopter un équipement approprié (crampons, bâtons de randonnée ou piolets, guêtres...). Vous pouvez aussi trouver des névés couvrant les lits des ruisseaux qui peuvent se briser soudainement pendant leur traversée.

Avant le départ

  • Consultez les prévisions météorologiques et vérifiez les conditions et la praticabilité de l'itinéraire choisi (consultez aussi le géonavigateur des sentiers). N'oubliez pas que, même en été, les zones situées en haute altitude peuvent être enneigées et donc difficiles à traverser. 
  • Choisissez l'itinéraire qui correspond le mieux à vos capacités et à votre entraînement. Les temps de parcours indiqués sont ceux de randonneurs moyennement entraînés et les temps d'arrêt éventuels ne sont pas comptés: les temps de parcours peuvent donc augmenter d'environ 20 % pour les randonneurs moins entraînés.
  • Procurez-vous la carte des sentiers et assurez-vous de savoir la lire, car cet instrument essentiel vous guidera pendant toute votre excursion.
  • Choisissez un sac à dos ayant une structure rigide et une ceinture ventrale, pour assurer une meilleure répartition de la charge sur le dos.
  • Préparez votre sac de manière rationnelle, évitez le superflu et emportez avec vous des sous-vêtements de rechange à utiliser en cas d'arrêts imprévus, une veste et un pantalon imperméables, des lunettes de soleil et de la crème solaire, un pull, des gants et un couvre-chef, une trousse de secours, des provisions et des boissons en quantité suffisante pour le trajet à parcourir, en privilégiant les aliments énergétiques, digestes et faciles à transporter.
  • Portez des chaussures de montagne imperméables et respirantes munies d'une semelle de type « Vibram » et des chaussettes de randonnée à tissage variable.
  • Utilisez une gourde ou un thermos pour transporter les liquides : ils sont plus écologiques que les bouteilles en plastique et maintiennent les boissons à la bonne température.
  • Informez toujours quelqu'un de l'itinéraire que vous avez choisi, surtout si vous décidez de partir seul. Laissez une trace de votre passage sur les registres des refuges et des abris-bivouacs.
  • Veuillez réserver à l'avance votre place dans les refuges et décommander en cas de problèmes vu la grande affluence de randonneurs, notamment pendant l'été.
  • Si vous souhaitez être accompagné par un guide, veuillez vous adresser aux sociétés ou aux associations de professionnels.

Au cours de l'excursion

  • Partez toujours de bonne heure : en montagne, les premières heures de la journée garantissent souvent de meilleures conditions;
  • N'abandonnez jamais les sentiers, pour aucune raison;
  • Ne buvez pas l'eau des ruisseaux : elle pourrait ne pas être potable;
  • Respectez les animaux sauvages, ne les dérangez pas, ne leur donnez ni biscuits, ni pain, ni crackers, car ces aliments ne font pas partie de leur régime alimentaire.
  • Ne cueillez pas les fleurs ni les champignons; ne ramassez pas les minéraux, ni les fossiles et n'essayez pas de capturer les petits animaux (reptiles, amphibiens, etc.): ils sont protégés par les lois sur l'environnement;
  • Ne laissez aucun déchet sur votre passage (pas même caché sous une pierre);
  • Quand vous vous arrêtez, ne laissez jamais votre sac ouvert posé par terre: de petits animaux (couleuvres, vipères, amphibiens, etc.), attirés par l'odeur des aliments ou à la recherche d'un abri, pourraient s'y faufiler.
  • Si vous êtes dans un pierrier, faites attention à l'endroit où vous mettez les mains : ces lieux sont fréquentés par des animaux venimeux, comme les vipères.
  • Ne montez pas de tente pour bivouaquer à une altitude inférieure à 2.500 mètres: la loi régionale prévoit de lourdes amendes pour ceux qui ne respectent pas cette interdiction. Il est préférable de passer la nuit dans un des refuges locaux. Le camping sauvage est interdit, même au dessus de 2.500 mètres, dans le territoire du Parc National du Grand Paradis. Dans le territoire du parc, il est également interdit d'introduire des chiens.
  • Habillez-vous en superposant plusieurs couches de vêtements que vous pourrez ôter ou remettre en fonction de la température.
  • Utilisez des bâtons de marche pour réduire la fatigue et assurer le pas.

En cas d'urgence

  • En cas d'urgence gardez votre sang froid et ne faites pas de manoeuvres ou de gestes hasardeux qui pourraient compliquer davantage la situation. Mettez-vous en sécurité et protégez-vous du froid: trouvez un abri. Si vous décidez d'alerter les secours, soyez prêts à répondre aux questions suivantes: Qui êtes-vous et quel est votre numéro de portable? Où vous trouvez-vous? Que s'est-il passé? Quelles sont les conditions météo? Quels obstacles pourraient entraver une éventuelle intervention de l'hélicoptère?
  • En cas de secours par hélicoptère, à l'approche de ce dernier, mettez-vous en position accroupie, si vous le pouvez, et ne bougez pas jusqu'au débarquement des secouristes. Vérifiez que, dans la zone d'atterrissage, il n'y ait aucun objet qui puisse s'envoler avec le souffle du rotor de l'hélicoptère. Si vous ne parvenez pas à alerter les secours: essayez de parvenir à un point de secours. Mettez-vous en sécurité et à l'abri, activez les signaux optiques et sonores. Si les secours arrivent par les airs, utilisez les signaux pour l'hélicoptère.

Signaux pour l'hélicoptère

Signaux optiques et/ou sonores

  • Appel 1 signal toutes les 10 secondes pendant une minute
  • Réponse 1 signal toutes les 20 secondes pendant une minute

Les signaux doivent être répétés à intervalles d'une minute. Utilisez des matériaux colorés pour vous mettre en évidence.

NUMEROS UTILES

  • Urgences - tél. 112
  • Protection civile - tél. 800 319 319 
  • Gare routière Aoste - tél. (+39) 0165 262027 

OFFICES DE TOURISME

 
Meteo
Meteo

Détails
Aosta
°C
°C
Zones touristiques
Zones touristiques

Mont-Blanc

Grand Paradis

Grand-Saint-Bernard

Aoste et environs

Mont-Cervin

Mont-Rose

Vallée Centrale