Émarèse

Déjà connu vers 1750 pour ses mines d’or et d’amiante, mais ayant une vocation essentiellement agricole, c’est un petit village situé à 1 040 mètres d’altitude, adossé à une vaste combe ensoleillée et abritée du vent qui domine Saint-Vincent.
C’est un lieu recherché par les touristes en quête de paix et de tranquillité, loin des lieux plus fréquentés.
Son territoire ensoleillé est un véritable balcon panoramique d’où l’on peut admirer les superbes cimes de la Becca di Viou et du Mon Torché, l’imposante chaîne de montagnes qui part de la Ruèse des Bancs vers l’Emilius et le Rutor pour s’achever sur l’impressionnante vue sur le Mont-Blanc tandis que vers le bas le regard embrasse la vallée centrale et le cours de la Dora Baltéa.
De là, on peut rapidement rejoindre le Col Tzecore qui conduit à Chaland-Saint-Anselme. Il est par ailleurs possible de rejoindre le Col de Joux à 1 640 mètres d’où l’on a une vue splendide sur la vallée et sur les sommets, jusqu’au Mont-Blanc. Après avoir franchi le col, on peut continuer par la route qui descend sur la Vallée d’Ayas.
Au Col de Joux, il y a des installations de remontées mécaniques qui, en hiver, permettent de pratiquer le ski alpin sur des pistes de difficulté moyenne et une piste de ski de fond facile.
À Emarèse la nature a laissé libre court à sa fantaisie en créant des coins et des vues particulièrement suggestifs : du lac fantôme qui fait ses apparitions, selon la légende, uniquement pour annoncer une période favorable, à la grotte toujours recouverte de glace où jadis on conservait le pain.

 
Meteo
Meteo

Détails
Aosta
°C
°C
Zones touristiques
Zones touristiques

Mont-Blanc

Grand Paradis

Grand-Saint-Bernard

Aoste et environs

Mont-Cervin

Mont-Rose

Vallée Centrale

Webcam
Webcam