Lillianes

Premier centre habité qui se rencontre en remontant la route de la Vallée du Lys. Il se situe à 655 mètres d’altitude.
L’origine de son nom peut dériver du latin « Insule Haelianae », d’un ancien nom du torrent Lys.
Un beau pont en pierre, l’unique à quatre arcades dans la Vallée d’Aoste, construit en 1733, permet de relier les deux versants. Le pont mène à l’église dédiée à Saint Roch, édifice qui remonte au début du dix-septième avec son clocher datant du quinzième mais qui a été rehaussé deux siècles plus tard.
À Lillianes comme à Perloz et à Fontainemore, les gens parlent un patois franco-provençal avec de fortes inflexions piémontaises.
Entouré de vastes châtaigneraies touffues, le village est traversé par le torrent Lys.
L?histoire de Lillianes est liée à celle des seigneurs de Vallaise à partir du moyen-âge et ce jusqu’à la fin du XVIIIème siècle.
Lillianes offre un patrimoine précieux dérivant de la coexistence et de l’association harmonieuse d’importants témoignages historiques, des ressources intactes de l’environnement et des traditions et de la culture encore vivantes.
La culture des châtaignes représente l’expression de ce patrimoine. Le territoire est un excellent producteur tant du point de vue de la qualité que de la quantité.
Les possibilités d’excursions à la découverte des curiosités de la nature sont nombreuses : Le Bec Fourà, (1830 mètres), dont la cime est vraiment forée et le Plan des Sorcières (1800 mètres) où des restes d’antiques rites de sorcellerie peuvent être observés.

 
Meteo
Meteo

Détails
Aosta
°C
°C
Zones touristiques
Zones touristiques

Mont-Blanc

Grand Paradis

Grand-Saint-Bernard

Aoste et environs

Mont-Cervin

Mont-Rose

Vallée Centrale

Webcam
Webcam