Musée Cerlogne

Saint-Nicolas

Jours et horaires d'ouverture

Jean-Baptiste Cerlogne naquit le 26 mars 1826 à Cerlogne, village de Saint-Nicolas. Après avoir travaillé comme ramoneur en France, à Marseille, de retour de la première guerre d’indépendance où il avait été emprisonné, il fut embauché comme cuisinier par le Séminaire Maggiore d’Aoste, où on remarqua son intelligence et sa créativité et on lui proposa de faire des études pour devenir prêtre.
C’est ainsi qu’il devint “l’abbé Cerlogne”, incomparable poète dialectal et auteur de nombreuses publications écrites en franco-provençal (“patois”) et d’ouvrages de sauvegarde et diffusion du même dialecte, tels que le “Dictionnaire du patois valdôtain”.
Il mourut en 1910 à Saint-Nicolas, où il repose dans une tombe adossée à la façade de l’église.

Dans ce musée situé dans le hameau La Cure, à proximité de l’église paroissiale, on peut observer les œuvres et quelques objets ayant appartenu au poète valdôtain, ainsi qu’à d’autres écrivains dialectaux d’autrefois. Fondateur du musée fut Renato Willien, écrivain, homme de théâtre et photographe qui institua au même endroit, le 16 octobre 1967, le Centre d’Études Franco-provençales, ensuite déplacé à Fossaz-Dessus, où il a son siège actuel.
Sous le Musée, dans l’ancienne écurie voûtée, une galerie accueillant des expositions temporaires a été aménagée, inaugurée par l’exposition des œuvres du sculpteur Carlo Gadin, perpétueur de la tradition locale.

Meteo
Meteo

Détails
Aosta
°C
°C
Zones touristiques
Zones touristiques

Mont-Blanc

Grand Paradis

Grand-Saint-Bernard

Aoste et environs

Mont-Cervin

Mont-Rose

Vallée Centrale

Webcam
Webcam