Carnaval de Pont-Saint-Martin

Depuis 1910, la commémoration historique et les échos des antiques légendes s'entremèlent à Pont-Saint-Martin

La partie historique du carnaval de Pont-Saint-Martin commémore la défaite des Salasses contre les Romains et concède aux vaincus d'hier, la possibilité d'une revanche dans une « course de chars », qui voit s'affronter les nouveaux autochtones et les envahisseurs.

Une autre partie du carnaval s'inspire à la légende de la « Nymphe » du Lys, le torrent qui traverse l'agglomération : méprisée par les habitants, elle aurait grossi le torrent avec l'intention de détruire le village, mais lorsque la vague arriva près du pont romain, les prières du peuple l'aurait convaincue à se plier et à passer outre sans provoquer de dommages. L'interprétation du rôle de la nymphe est confiée aux jeunes filles du village, c'est un honneur dont elles se rappelleront toute leur vie.

C’est à l'unique arcade du pont du pays que, le soir du mardi gras, l'effigie du diable est suspendue (une autre légende en attribue la fabrication en relation avec le passage dans le pays de Saint Martin de Tours). Le diable est ensuite brûlé avec un effet très spectaculaire.

 
Meteo
Meteo

Détails
Aosta
°C
°C
Zones touristiques
Zones touristiques

Mont-Blanc

Grand Paradis

Grand-Saint-Bernard

Aoste et environs

Mont-Cervin

Mont-Rose

Vallée Centrale

Visites guidées
Visites guidées