Nature

Visiter cette partie de la vallée uniquement pour ses attraits culturels est certes une occasion manquée de découvrir des lieux pleins de charme, très panoramiques comme le bassin du Comboé, à peine au-dessus de la ville d'Aoste ou les vallons de Saint-Barthélemy et Clavalité à Fénis ou celui de Saint-Marcel.

Lacs et réserves naturelles se partagent aussi le territoire, tels que les lacs de Chamolé, d'Arbole ou des Laures, la colline du Tsatelet, dos rocheux avec une belle vue sur la plaine d'Aoste, aux versants exposés au soleil, la fameuse "Côte de Gargantua", petite moraine glaciaire, elle aussi plutôt sèche dont la légende attribue l'origine au petit doigt, évidemment énorme, du géant décrit par Rabelais, et en particulier la zone humide Les Iles, dernier vestige du passé marécageux des berges de la Doire.

Dans le vallon de Saint-Marcel, les ruines des anciennes mines de manganèse méritent une visite. Désormais abandonnées, elles avaient autrefois une grande renommée, quand les vitriers de Murano utilisaient le précieux minéral pour donner une splendide coloration verte à leurs verres, couleur qu'on peut encore aujourd'hui admirer dans les nuances particulières des cours d'eau de cette zone.

Pour jouir d'un panorama vraiment à couper le souffle, il faut rejoindre Pila, que l'on atteint facilement et rapidement, et laisser vagabonder son regard sur les grands massifs de la chaîne alpine, qui surgiront devant les yeux lorsque la journée est sereine et limpide: mont Blanc, Grand Paradis, Cervin et mont Rose.

; ;
 
Meteo
Meteo

Détails
Aosta
°C
°C