Nature

Dans ces vallées couronnées de sommets et de glaciers, où les pentes des montagnes sont recouvertes de forêts de conifères qui hébergent une importante faune sauvage, on peut encore apprécier la vraie montagne, celle-là même que connurent, il y a des milliers d'années, les populations qui commencèrent à  transporter leurs marchandises à travers le col du Grand-Saint-Bernard et les autres cols qui existent encore aujourd'hui le long de la frontière avec le Valais suisse.

Un amphithéâtre de hautes cimes dont le point culminant est la Dent d'Hérens (4 171m) renferme une vingtaine de glaciers qui alimentent différents lacs alpins dont ceux de Thoules, Cornet, Fenêtre, Livournea, Arpisson et le grand bassin hydroélectrique de Place Moulin. Dans ces montagnes vivent bouquetins, chamois et animaux qui changent la couleur de leur manteau pendant l'hiver, tels que lièvres, hermines et perdrix. La moyenne montagne présente quelques vastes zones où l'on pratique encore aujourd'hui la transhumance des bovins: les troupeaux montent aux alpages en juin, rejoignant peu à peu les plus élevés et en redescendent fin septembre.

La vallée du Grand-Saint-Bernard est parcourue par le torrent Artanavaz, qui conflue ensuite avec celui du Valpelline, le Buthier; à Oyace la puissance de l'action érosive des eaux de ce torrent a creusé un sillon profond de plus de 50 mètres, la gorge de Betenda que l'on franchit aisément par le splendide pont en pierre datant du XVIIe siècle.

; ;
 
Meteo
Meteo

Détails
Aosta
°C
°C